Le mot du directeur

 
 

  Croire et espérer, une dynamique à partager.

Prenons soin de notre jeunesse.
Le directeur

Nos enfants et notre communauté auront été marqués ces dernières années par une actualité dense, parfois douloureuse et souvent étouffante par son instantanéité et sa violence, mais aussi par une remise en cause de notre société. Les réformes successives, les évolutions numériques, l’économie mondialisée ou encore l’équilibre géopolitique bouleversé font vaciller nos convictions et nous interrogent sur le sens que nous donnons à nos existences.

Mais nos sources de la foi chrétienne et nos traditions éducatives, notre vocation à être éducateur, enseignant ou parent nous engagent à transmettre à nos enfants des trésors de sens et d’Espérance. Tous les acteurs de l’école, tous les membres de notre communauté éducative ont le devoir de se mobiliser pour élever, éduquer, épanouir et faire grandir nos jeunes dans la confiance.

Il nous faut construire une mobilisation de notre communauté.

Il s’agit d’une invitation à retrouver le sens de notre métier, de notre mission, de notre projet Une invitation à bien représenter fièrement notre rôle d’éducateurs, de professeurs ou de parents. Cheminer ensemble au plus près de ce qui fonde notre vocation notre fond humain et spirituel afin d’enseigner le meilleur de ce que nous avons à transmette avec une ambition de formation intégrale de la personne et une volonté d’incarner une parole optimiste et de partager et proposer notre Espérance. Cultivons notre intériorité, affirmons notre engagement et assumons notre mission.

Il nous faut partager notre fraternité, notre joie, notre bonheur.

L’école catholique a toujours contribué avec singularité à l’éducation et à la scolarisation. Nous ne sommes pas seulement une école privée, mais avant tout une école catholique. Nous avons l’enracinement, les ressources pour continuer à donner du sens et promouvoir l’espérance dans la tradition de Jean Bosco et Nicolas Barré. Nos installations, nos cours, nos classes, notre restauration ou nos espaces verts doivent favoriser le bien-être et l’attachement à Dupanloup (nous poursuivons notre programme de rénovation et de modernisation de nos locaux). L’accueil, l’encadrement, les appréciations ou la discipline doivent favoriser la confiance, l’encouragement, la sécurité ou la réconciliation.

Il nous faut explorer avec eux ce nouveau monde.

La relation Ecole-Parent doit être une relation de confiance qui nous permettra de nous mobiliser ensemble pour donner aux jeunes qui nous sont confiés des réponses cohérentes et raisonnables. Aimons ce qui plait aux jeunes et les jeunes aimeront ce qui nous plait. Amusons-nous avec eux et apprécions ces nouveaux environnements et modes de vie qui nous bousculent, nous fascinent, nous inquiètent et nous attirent.

Aidons les enfants à se structurer et à comprendre ce qu’ils perçoivent du monde. Sachons apprécier avec émerveillement leurs découvertes et leurs réussites. N’oublions pas l’enfant que nous avons été.

Il nous faut partager notre savoir, nos connaissances, nos doutes ou nos questions fondamentales pour les aider à construire leur réflexion personnelle, leur liberté et leur bonheur. Cultivons la patience, l’audace, l’attention, la charité la générosité et la passion. Une large invitation à prendre soin de notre jeunesse.

Michel GRIMAUD
Chef d’établissement de l’école

 

 
 
© Dupanloup. 4, avenue Robert Schuman, 92100 Boulogne - webmaster@dupanloup.net